Quelques définitions :

Dessin vectoriel :

Procédé de dessin utilisé par certains logiciels, fondé sur des fonctions mathématiques. Le dessin garde la même qualité, à l'affichage comme à l'impression, quelque soit son agrandissement.

calque ( ou couche ) :

Les logiciels de retouche d'images permettent de créer des images comportant plusieurs calques. Chaque calque se comporte comme une feuille de plastique transparente sur laquelle on peut placer des éléments de photos et d'images, ajouter du texte ou tracer un dessin. Les calques sont empilés les uns sur les autres. Les calques permettent donc de tester divers montages de photos, de textes et d'éléments graphiques sans modifier la photo support.
 

 
Il existe deux types de stockage des graphiques : les images en mode point ( images ) et les dessins vectoriels ( dessins )
 
Les images sont composées de points ( pixels ) comme sur l'écran de ton ordinateur. Une telle image est stockée en tant que "simple courbe" ou matrice rectangulaire de pixels. ( fichiers très lourds en général et supportant mal le redimensionnement  -> effets d'escaliers)
 
Les dessins sont composés de lignes droites ou courbes ( vecteurs ) reliant des points fixes. Les attributs de ces objets sont identifiés individuellement. Chaque objet pourra ainsi avoir sa propre position, taille ou couleur.
 
Depuis ses dernières version PSP, qui ne travaillait à l'origine, qu'en mode point ( images ) permet aussi de travailler en mode vectoriel.
 
La ligne et le texte de mes précédents messages sont des dessins vectoriels.
 
Avec PSP, un texte vectoriel ne peut être créé que sur une couche vectorielle, elle aussi. Si besoin, Paint Shop Pro crée une nouvelle couche ( calque ) vectorielle.
 
Dès que tu as créé ta ligne en tant que vecteur, tu as donc deux calques ( layers en anglais  ) : l'un pour le fond ( background ) et l'autre pour la ligne ( Layer 1).  Le texte incurvé se placera également sur  le layer1.
 
 
Dès que tu as placé ton texte sur la ligne ( topo précédent ), tu sélectionnes l'ensemble du texte vectoriel ( outil "Object Selector" ) comme ci-dessous. Puis menu"Objets", -> "Convert Text to Curves". Tu as deux options :
 
As single shape  ( simple courbe ) : le texte entier ne forme qu'un seul objet
 
As Character Shapes  : chaque lettre sera un objet indépendant. Les attributs de ces objets sont identifiés individuellement. Chaque lettre pourra ainsi avoir sa propre position, taille ou couleur.
 
 
Pour obtenir l'effet du texte "Une courbe et c'est le bonheur", c'est la deuxième option qui a été choisie.
 
Imaginons, que je veuille changer ces couleurs :
 
Je charge mon image dans PSP ( couleurs.psp  -> celle avec le texte "Une courbe et c'est le bonheur" , enregistrée au format *PSP, pour pouvoir accéder aux différentes couches et surtout à la couche vectorielle )
 
Je sélectionne l'outil  "Objects selector" :
 
 
et je clique sur l'une des lettres ( la lettre E du mot UNE ) :
 
 
Elle est maintenant encadrée, et dispose de 4 ancres qui vont permettre de l'agrandir, de la faire pivoter. On peut aussi la déplacer individuellement.
 
 
Dans la boîte de dialogue de l'outil "Sélecteur d'objets" ( ci-dessus ), tu cliques le bouton "Propriétés" :
 
 
Dans cette boîte de dialogue ( Propriétés du vecteur ), tu trouves toutes les propriétés du vecteur sélectionné ( ici la lettre E ) : la couleur de son contour, la couleur de remplissage et l'épaisseur du contour, etc.. . Il suffit de modifier ces paramètres.
 
Il est possible de sélectionner plusieurs lettres à la fois pour leur donner des attributs communs ou les déplacer ensemble  :
 
     
 
 
N'oublions pas que sur cette couche, il y a aussi la ligne ( invisible dans mon exemple, car de la même couleur que le fond ). On peut aussi la sélectionner en tant qu'objet vectoriel indépendant et accéder ainsi à ses attributs et éventuellement les modifier.
 
 



Complément:

 
  1. Pour le placement du texte ( démarrage par rapport à la ligne ) et si l'on désire travailler sur chaque lettre du texte séparément, il faut obligatoirement le créer en mode vectoriel ( en non plus comme texte flottant ).
 
Quand on en est à ce stade :
 
 
 
Faire un clic droit sur l'image ainsi sélectionnée, pour obtenir le menu contextuel :
 
 
Et là utiliser les options : Align Object, Distribute Object et surtout "Make Objects same Size"
 
  1. Pour que chaque lettre du texte devienne un objet indépendant, cliquer Convert Text  to Curves, puis "As Character Shapes"
 


 | PAGES PERSO : tout sur le HTML ! | 
 
 
 
 
 
 
 
 

25 septembre, 2001